troubles-sommeil

Troubles du sommeil, réglez votre horloge !

Nous passons près 25 ans à dormir durant notre vie. Cela fait beaucoup d’instants désagréables lorsqu’on souffre de difficultés d’endormissement, de réveils dans la nuit ou d’apnées du sommeil. Prêt pour du bonheur sur l’oreiller ?

La mélopée de la nature

troubles du sommeilAvec ses lumières artificielles et son rythme d’activité effréné, l’être humain croit qu’il peut échapper au tempo de la Grande Horloge de la Nature. Les troubles du sommeil lui rappellent que pourtant que comme tous les êtres vivants, il est soumis à des rythmes d’alternance : jour-nuit, activité-repos, veille-sommeil… indispensables à son équilibre.

Les troubles du sommeil sont donc pour la plupart des problèmes de rythme. C’est pour cela que les somnifères, naturels ou non, ne suffisent pas toujours. Pour agir efficacement, il faut d’abord se poser cette question : quels rythmes n’ai-je pas respectés ? Manque de temps calmes, de respiration libre, excès de lumière, d’excitants… Prenez votre loupe de détective !

Orchestrez vos journées !

Il y a bien longtemps, lorsqu’un lion à dents de sabre se trouvait face à nous, il fallait être en mesure de combattre ou de fuir à toutes jambes. Puis de récupérer tranquillement dans un arbre ou une grotte. Notre système nerveux est conçu ainsi, encore aujourd’hui, pour répondre à ces deux besoins. Aujourd’hui ce lion existe encore et il a un nom : le stress. Et il a une fâcheuse tendance à laisser peu de place aux temps de récupération. L’alternance de ces deux phases, rythmées sur des cycles de 90 minutes en moyenne, est pourtant primordiale.

Pour restaurer l’équilibre, octroyez-vous régulièrement des temps plus calmes propices à la récupération. Une respiration ample et profonde, ou un long soupir pourront jouer ce rôle. Ces plages de détentes amélioreront le sommeil dans son ensemble et pourront même éviter des troubles de la respiration nocturne comme les apnées du sommeil. Bien sûr, on évitera également les sources d’excitants comme le café, le thé ou les sodas qui font pencher le système nerveux du mauvais bord.

Côté plantes, pensez à la feuille d’oranger qui contribue à un sommeil naturel et aide à diminuer le temps d’endormissement. La marjolaine favorise la bascule nécessaire pour la phase de récupération. Ou encore la lavande, la star des plantes apaisantes. Ces trois plantes se trouvent dans la tisane calmante dont l’intérêt n’est pas le « coup de massue » mais bien l’aide à la reprise d’un bon rythme. A boire chaque soir comme un rituel.

Régler votre horloge interne pour lutter contre les troubles du sommeil

Connaissez-vous l’horlogère qui règle notre horloge interne ? C’est la mélatonine, nommée également hormone du sommeil. Sa libération dans le sang commence à la tombée de la nuit puis diminue avant le lever du jour pour laisser place au réveil.

Sa plus grande source de perturbation est l’exposition aux lumières artificielles, particulièrement à la composante bleue de la lumière blanche. Pour éviter que celles-ci ne vous perturbent trop, choisissez en priorité des lampes de couleur chaude pour le soir et évitez les écrans (TV, ordinateur, smartphone…) une à deux heures avant le coucher. Vous pouvez également installer sur votre ordinateur une application comme f.lux qui ajuste les couleurs et la luminosité de votre écran en fonction du moment de la journée. Elle est en anglais mais très simple à utiliser car tout se fait en mode automatique.

 

troubles-du-sommeil

Lorsqu’un décalage persiste et entraine des retards d’endormissement, des réveils dans la nuit ou de l’hypersomnie, pensez à apporter de la mélatonine en complément alimentaire. Un précurseur comme le 5-hydroxytryptophane (5-HTP) ou des cofacteurs comme la vitamine B6 et le magnésium seront également utiles. Le complexe Co-sommeil contient ces différents éléments.

Un dernier conseil, pour en savoir plus sur les troubles du sommeil et leurs causes hormonales, lisez l’excellent  livre « Je rêve de dormir », des Dr Heinzer et Haba-Rubio qui regorge de cas concrets qui en apprennent long sur ce que l’on sait aujourd’hui sur les mécanismes du sommeil. Passez de bonnes nuits !

Une réflexion au sujet de « Troubles du sommeil, réglez votre horloge ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>