prevenir-infertilite

Prévenir l’infertilité

Si la vie était un gâteau, la venue d’un enfant en serait la cerise… Certains en ont, d’autres non. Concevoir un enfant c’est donc comme mettre une cerise sur un gâteau. Mais attention, les cerises ne s’accordent pas avec tous les gâteaux ! Vous voulez avoir un enfant, mais alors, comment est votre gâteau ?

Fertilité, rien ne va plus !

L’infertilité connaît une montée sans précédent. Les hommes ont perdu 50 % de leurs spermatozoïdes en moins de 50 ans. L’équilibre de la femme est altéré par les hormones de synthèses et les perturbateurs endocriniens… À l’heure actuelle, 10 à 15 % des couples consultent un spécialiste car ils ne parviennent pas à concevoir un enfant.

Les causes, on les connaît en partie. Ce sont les pollutions et les stress de notre vie moderne qui altèrent notre joli gâteau, notre santé. C’est grave docteur ? Oui, un peu puisqu’on scie la branche sur laquelle on est assis ! Nous mettons en péril notre capacité à nous reproduire, ce qui est pourtant le propre de toute espèce vivante depuis la nuit des temps.

Il est temps de se poser à nous-même les bonnes questions. Pourquoi désires-tu un enfant ? Est-ce pour lui ou pour toi ? Ta vie a-t-elle un sens ? Car c’est une condition indispensable pour que la Vie s’installe et que tes gènes se perpétuent… Si ta vie n’a pas de sens, pourquoi désirer la continuité de ton espèce ?
Ces questions sont fondamentales lorsqu’on souhaite résoudre un problème de fertilité. Étudions maintenant quelques notions vitales incontournables.

 

Physiologie et équilibre

prevenir-infertiliteHommes et femmes ont chacun une physiologie qui leur est propre. Il est important de bien la connaître pour mieux la respecter.

Chez la femme, la physiologie hormonale doit danser au rythme de la lune. Nous vous invitions à lire l’article qui parle de la lunaception pour connaître une méthode efficace de retour à l’équilibre. Une technique utile autant pour la contraception que la conception. Régler les cycles menstruels comme une montre suisse augmente les chances d’une bonne nidification de l’embryon.

Mesdames, portez également votre attention sur votre bassin car c’est là qu’apparait la vie. Celui-ci doit donc être souple et mobile. « La vie c’est le mouvement » affirmait Adrew Taylor Still, l’inventeur de l’ostéopathie. Pour prévenir l’infertilité consulter un ostéopathe.

Voici un message pour les hommes : « messieurs, laissez gesticuler librement vos testicules ! » Votre anatomie les a voulus assez loin du corps pour une température plus basse, condition indispensable pour produire les spermatozoïdes. Bannissez donc les caleçons, slips et jeans serrés et préférez les vêtements amples.

 

Alimentation : faites-vous des amis, pas des ennemis

L’ennemi public N°1 a un nom : perturbateur endocrinien. Pour en savoir plus, lisez notre article à ce sujet. Pour les éviter, consommez bio, buvez une eau filtrée, osmosée ou à défaut en bouteille mais fuyez l’eau du robinet.

Autre point important, il faut miser quotidiennement sur les aliments vivants, crus qui sont vitalisant. Ajustez la quantité en fonction de la saison ou de votre tolérance digestive. Ils sont riches en nutriments essentiels qui ne résistent pas à la cuisson comme les vitamines et les enzymes.

En complément et pour un soutien général, les hommes peuvent se tourner vers une cure de ginseng. Les femmes tireront davantage de bénéfices de l’éleuthérocoque ou de la maca.

 

Pour prévenir l’infertilité : bien penser, bien vivre

Les troubles de la fertilité peuvent s’aborder avec trois mots : hygiène de vie. Faites du sport, divertissez-vous, oxygénez-vous, apprenez une méthode antistress, recherchez une vie sociale riche…

Si vous souffrez d’un problème d’infertilité bien ancré, alors il faudra peut-être mobiliser davantage vos fonctions vitales. Sur ce sujet, la méthode amaroli a déjà montré des résultats étonnants. Lisez le livre du Dr Tal Schaller qui porte le nom de cette méthode ancestrale pour en savoir plus.

prevenir-infertiliteD’autres moyens existent pour mobiliser vos fonctions vitales. Pensez aux cures d’eau argileuse par voie interne, aux séances de bol d’air Jacquier et aux cures de compléments alimentaires bien choisis. Pour cela, demandez conseil à des spécialistes en thérapie naturelle comme un naturopathe.

Enfin, n’oublions pas que la conception d’un enfant découle également d’un équilibre sur les plans mental et émotionnel. Travailler sur soi, rechercher les pensées et émotions perturbatrices peut être la clé des portes de la Vie.

La pensée créatrice, qui va au-delà que la pensée positive comme la méthode Coué, peut nous aider à voir le monde différemment. Nos pensées se répercutent sur le monde qui nous entoure, c’est ce que nous montre la physique quantique. Elles influencent donc la beauté de notre gâteau. Il ne manque plus que la cerise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>