Nez et santé

Utilisez votre nez pour votre santé !

Notre nez. On lui porte souvent bien moins d’attention que notre mouchoir. Pourtant, ceux qui connaissent ses muqueuses sensibles et réceptives savent le manier à leur profit. Par l’air, l’eau et même des séances de réflexologie. Cela vous intrigue ? Suivez le guide !

Votre nez : de l’air, des senteurs

Nez et santéQu’on se le dise, c’est par le nez que l’on respire. La bouche est seulement faite pour parler, manger et respirer. Nos fosses nasales voient ainsi passer quelques 20 000 litres d’air chaque jour qui nous font vivre, bouger, bref fonctionner. Dans cet air on peut y mettre ce qu’on veut mais autant que cela sente bon. Capable de détecter 3000 odeurs différentes, notre odorat est directement relié à notre cerveau limbique, siège des émotions. Faites-lui humer de la fumée, tout votre corps se tiendra en alerte, prêt à s’enfuir ou à réagir. De la lavande, de la verveine, du zeste d’orange auront naturellement un tout autre effet. Vous voyagez, vous vous détendez, vous vous délectez de l’instant présent… C’est tout l’intérêt de ce que l’on appelle l’olfactothérapie, une science qui recourt aux huiles essentielles pour équilibrer les émotions.

Chacune recèle des vertus émotionnelles couplées avantageusement tantôt à des propriétés assainissantes, décongestionnantes, antibactériennes ou antivirales. Choisissez donc celles qui comblera vos faiblesses. Eucalyptus radiata pour renforcer la confiance en soi et assainir vos poumons, mandarine rouge pour retrouver un cœur d’enfant et apaiser l’anxiété, patchouli pour retrouver ancrage et sécurité. Bref, profitez de la richesse des senteurs, votre nez en est la porte d’entrée.

Au milieu coule une rivière

Avez-vous déjà vu ces sâdhus indiens qui font coulisser une mince cordelette entre leurs deux narines ? Rien de magique là dedans. Les deux narines sont en effet reliées entre-elles et avant de s’adonner à cet exercice impressionnant, les sâdhus se sont beaucoup entrainés à une technique accessible à tous qui se nomme Jala-Neti, autrement dit, « le lavage du nez ». Equipé d’une sorte de petit arrosoir, il suffit de faire couler de l’eau légèrement salée d’une narine à l’autre. Vous pouvez ainsi prévenir les saignements de nez, les affections ORL, certains maux de tête, des allergies respiratoires ou même l’asthme. Cette technique est également réputée pour améliorer la vue, la mémoire et la concentration. Vous pouvez trouver une bonne façon de la pratiquer par exemple ici. Ne vous privez pas de cette technique ancestrale bienfaisante issue du yoga !

Vous cherchiez la télécommande ?

Peut-être connaissez-vous la réflexologie plantaire. Cette méthode qui nous vient d’Orient stimule des zones plantaires qui reflètent les organes du corps. Imaginez que des zones réflexes du même type se trouvent dans nos fosses nasales ! Les mêmes effets peuvent donc être attendus mais c’est sans compter que nos muqueuses sont mille fois plus sensibles que la peau d’un pied. Cette technique de réflexologie nasale est appelée sympathicothérapie. Elle fait réellement des merveilles sur notre corps, à commencer par une réinitialisation de notre système nerveux autonome. Vous ressentez tout de suite une détente profonde, parfois un fou rire survient ou le besoin de dormir. C’est notre corps qui se réajuste. Ce genre de séances sont le plus souvent proposées par des naturopathes mais il est aussi possible de pratiquer seul. Pour en savoir plus rendez-vous ici.

Avec ces trois techniques qui vous tombent sur le coin du nez, vous êtes sûr d’être bientôt inspiré, sans parler du nez et en ayant du flair !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>