Mauvaise haleine

Démasquez la mauvaise haleine !

La mauvaise haleine, ça fait rire souvent, mais rarement celui qui en souffre. Alors que faire ? Arrêter de respirer ? Mastiquer des chewing gum à longueur de journée ? Nous vous proposons ici des solutions durables pour ce que l’on appelle dans le jargon médical, l’halitose.

Ôter son masque, chercher à comprendre

Dans la majorité des cas, la mauvaise haleine est due à une présence anormale de bactéries au niveau buccal. Ce sont elles les coupables de ces émanations gênantes. En effet, si le tube digestif est peuplé par des centaines de milliards de bactéries bénéfiques à notre santé, notre bouche doit idéalement en être exempte. Si ce n’est pas le cas, il faut revoir en premier lieu notre santé bucco-dentaire. La résolution du problème commence donc par une consultation chez votre dentiste. Mais il est plus complexe d’agir lorsque la cause est ailleurs.

Dans bien des cas, les désordres proviennent des niveaux inférieurs de la digestion, au niveau de l’estomac, du foie et de l’intestin. Pour mettre fin à l’halitose, il suffit donc de parfaire son hygiène buccale mais aussi de stimuler et d’assainir ces organes. Saviez-vous que certaines plantes traitent les deux à la fois ?

Astuces pour une haleine fraiche

  • Premier conseil, évitez de nourrir ces bactéries qui dégazent leur odeur fétide. Elles adorent le sucre donc limitez-le au maximum de votre alimentation. Et surtout brossez-vous les dents après chaque repas.
  • Sur votre brosse à dent, déposez 1 goutte d’huile essentielle de laurier noble après le dentifrice. C’est un assainissant antiseptique de premier choix qui se double d’un effet calmant et antiinflammatoire. Il combat aussi l’acidité générée par les bactéries. Une façon de lutter contre la plaque dentaire, véritable nid à bactéries.
  • Evitez le grignotage et surtout les pastilles ou chewing gum à toute heure qui font croire à votre système digestif qu’il est l’heure de manger. Laissez à votre digestion le temps de souffler. Le soutien des organes digestifs commence par là.
  • Consommez des légumes verts en abondance qui sont riches en chlorophylle, substance assainissante pour l’intestin. Le persil qui est un des plus riches est reconnu pour lutter contre l’halitose.

Et côté plantes ?

Il existe en Inde un mélange bien connu que l’on consomme après chaque repas pour rafraichir l’haleine. On le nomme Pan massala. Il se compose notamment d’anis vert, de fenouil, de réglisse et de menthe. Or, ces plantes agissent justement sur la digestion dans son ensemble. En plus d’assainir la bouche, elles sont toniques pour l’estomac et le foie, et purifient l’intestin. Vous pouvez donc mâcher ce mélange de graine pour non seulement rafraichir notre haleine mais surtout agir en profondeur. Il suffit pour cela de le faire régulièrement en cas de trouble installé.

Une autre solution est de bénéficier des vertus de ces mêmes plantes en infusion. La tisane digestive de Natura Mundi les contient toutes avec en plus l’angélique, le chardon Marie et la badiane qui ne font qu’accroitre son intérêt.

Gingembre et haleineVous n’avez pas le temps de préparer une tisane après chaque fin de repas ? N’ayez crainte, vous pouvez suivre une cure de gélules de gingembre ou recourir à des huiles essentielles. Elles sont concentrées et rapidement efficaces. Il suffit d’avoir un flacon toujours sur soi et de savoir comme les utiliser.

Cintron et haleine

Par exemple, l’essence de citron (Citrus limon) est assainissante pour la bouche et stimulante pour la fonction hépatique. Une trace[1] sur la langue 3 à 4 fois par jour sera intéressant en cure de 2 à 3 semaines.

 

Menthe et haleine

L’huile essentielle de menthe est puissamment rafraichissante pour l’haleine mais aussi antiseptique, anti-inflammatoire et stimulante du foie. On peut l’utiliser de la même façon que l’essence de citron mais attention, elle est contre-indiquée chez la femme enceinte, chez l’enfant ou en cas de terrain épileptique.

Voilà de quoi ôter votre masque et retrouver le sourire !

[1] Une trace signifie moins d’une goutte. Pour ce faire, renverser rapidement le flacon sur votre doigt et essuyez le surplus sur le flacon. C’est cette trace recueillie sur votre doigt que vous pouvez appliquer directement sur la langue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>