problèmes-intestins

L’intestin : un ecosystème à préserver !

Les grands médecins Antiques en parlaient déjà il y a 2000 ans. La science le confirme aujourd’hui : notre santé intestinale est primordiale. Que faire pour prendre soin de notre intestin et éviter qu’il ne déraille ?

« Au secours » dit l’intestin !

Actuellement, 30 à 50 % des personnes qui consultent un gastroentérologue seraient touchées par le « syndrome de colon irritable ». Ce trouble se manifeste notamment par des douleurs abdominales associées à une constipation, une diarrhée ou une alternance des deux. Cette colopathie fonctionnelle est très handicapante au quotidien et peut cacher une maladie plus grave, ce qu’il faut vérifier.

Par ailleurs, de nombreuses personnes souffrent de ballonnements, de gaz ou de troubles du transit sans pour autant qu’un diagnostic pathologique tombe. C’est pourtant très embarrassant. Il faut y remédier !

Traitez-le bien, il vous le rendra au centuple !

Alimentation-intestinPour prendre soin de notre intestin, bien s’alimenter s’impose comme la première mesure évidente. En effet, de nombreux troubles intestinaux sont en réalité liés à des intolérances, souvent au gluten et aux laitages. Supprimer ces aliments durant quelques temps permet souvent d’éliminer bien des problèmes.

L’équilibre intestinal dépend également beaucoup de notre fonction hépatobiliaire. La bile nous permet de bien digérer mais aussi de nourrir nos bactéries intestinales « amies ». Le boldo par exemple, est reconnu pour soutenir la fonction hépatobiliaire. C’est un ingrédient incontournable de notre tisane transit.

Enfin, n’oublions pas le stress qui fait du tort à notre santé intestinale. Pensez à la rhodiola qui améliore l’état d’esprit et permet de mieux résister à la pression du quotidien.

L’intestin : Un écosystème à préserver

Notre flore intestinale est une abondante population bactérienne qui nous veut du bien. En cas de déséquilibre, des souches indésirables prospèrent et provoquent des ballonnements, de l’inconfort ou des troubles du transit. Pour soutenir notre flore « saprophyte », notre alliée santé, il est important de la nourrir quotidiennement pour qu’elle se développe. Les fibres des légumes et les aliments lacto-fermentés, comme la choucroute par exemple sont ses mets préférés. Pensez également aux ferments lactiques riches en lactobacilles qui peuvent stimuler cette flore « amie ».

Saviez-vous que les aromates comme le thym, la sarriette ou l’origan permettent de limiter le développement des bactéries indésirables ? Ou que les graines de fenouil sont reconnues pour aider à soulager les inconforts digestifs comme les ballonnements ? Elles sont présentes dans notre tisane digestive. Buvez-en régulièrement pour le plaisir et aromatisez vos plats de mille saveurs. Se sentir bien dans son ventre, c’est bien pour sa tête !

Le saviez-vous ?

Des études font le lien entre le colon irritable et une carence en sérotonine. Ce neurotransmetteur intestin-colon-irritableest important pour la régulation de l’humeur, du sommeil mais aussi pour la motricité et les sécrétions intestinales. Cela pourrait justifier pourquoi de nombreuses personnes atteintes de déséquilibres intestinaux souffrent également d’anxiété ou de dépression.

3 réflexions au sujet de « L’intestin : un ecosystème à préserver ! »

    1. Natura Mundi

      Bonjour,
      Pour vous répondre, la rhodiola aide à mieux supporter la pression du quotidien. Elle peut s’utiliser aussi bien ponctuellement que sur de longues périodes, pour pallier une diminution des performances au travail par exemple. Plus largement, elle aide l’organisme à s’adapter plus facilement au stress émotionnel et à l’effort physique. Son effet est par exemple reconnu sur les maux de tête dus au stress. La griffonia quant à elle agit sur le sommeil et aide à se détendre. Si vous avez besoin de conseils contacter notre naturopathe, il vous répond gratuitement tous les mardis entre 14h et 16h au 05 61 05 5000.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>