Hypertension-arterielle

L’ hypertension artérielle n’est pas une fatalité

Voici une maladie bien sournoise, qui touche en France près de 14 millions de personnes. Pour traiter l’hypertension, la médecine allopathique prescrit en général un traitement « à vie ». Cependant en prenant soin de son équilibre alimentaire et en combinant à celle-ci une activité physique régulière et une bonne gestion du stress, l’ hypertension peut se stabiliser.

Dans cette démarche thérapeutique au long cours, l’hygiène de vie prime pour réguler votre tension.

L’ hypertension artérielle, qu’est-ce que c’est ?

Notre sang circule dans des artères et des veines. Le sang pompé par le cœur passe par les artères afin de l’acheminer au final vers les organes. Ce qu’on appelle tension artérielle, c’est la pression qu’exerce le sang dans les vaisseaux sanguins. Le sang arrive dans les artères avec une pression donnée. Le débit du sang se fera dans un premier temps grâce aux pulsations du cœur dans les artères, puis dans un deuxième temps à la réaction des parois des vaisseaux devant cette poussée du sang. Il y a donc une « mécanique » de pompage, due au cœur, et une « mécanique » musculaire de la part des artères, capillaires et veines. Et comme la nature fait bien les choses, la pompe travaille en deux temps, et la mécanique musculaire s’adapte à ce battement. Habituellement, quand votre médecin « prend la tension » à l’occasion d’une consultation, il mesure deux valeurs qui résultent de la pression engendrée par les battements cardiaques dans les artères :

La valeur haute dite systolique résulte de la poussée du sang dans les artères lors de la contraction du cœur : c’est le premier chiffre de votre tension. Quand votre tension est normale, il est compris entre 10 et 14.

La valeur basse dite diastolique se mesure en revanche lors de la phase de relâchement du cœur, là où le sang circule « de lui-même » dans les vaisseaux en réaction secondaire à la poussée du cœur, et sous l’effet de la tension maintenue par la musculature des vaisseaux sanguins : c’est le deuxième chiffre de votre tension qui doit normalement être compris entre 6 et 8.

L’hypertension apparait quand la valeur systolique dépasse 14 et que la valeur diastolique dépasse 8. Celle-ci est légère quand elle est supérieure à 14/9, moyenne quand elle est à 16/10 et grave quand elle dépasse 18/11.

Symptômes de l’hypertension :

L’hypertension artérielle est un « mal silencieux », qui ne se signale pas toujours par des symptômes. Néanmoins, certains signes peuvent être évocateurs et vous poussez à consulter:

• des maux de tête le matin, au sommet ou à l’arrière de la tête,

• des étourdissements, des troubles de la vue (« mouches » ou brouillard devant les yeux) , une fatigue,

• des saignements de nez ou de la conjonctive (muqueuse qui tapisse l’intérieur des paupières),

• des crampes musculaires, une gêne respiratoire (traduisant une insuffisance ventriculaire gauche),

• une hausse de la fréquence des urines.

Les causes de l’hypertension :

Les causes sont multiples et parfois complexes mais très souvent elles sont liées à une mauvaise hygiène alimentaire, une mauvaise gestion du stress et la sédentarité.

A éviter :

  • Une alimentation trop salée et trop grasse (charcuterie, viande rouge, fromage…).
  • La sédentarité et le manque d’activité physique
  • Le stress est aussi un facteur majeur de l’hypertension. A cause de nos vies trépidantes, notre système nerveux se retrouve souvent en alerte et doit en permanence réguler les montées de tension engendrées par les pics de stress. A la longue, le système s’enraye et n’arrive plus à maintenir l’équilibre de la tension. L’hypertension s’installe alors.
  • N’oublions pas aussi que la consommation de tabac multiplie le risque d’hypertension et d’accident cardiovasculaire par 3 et que la consommation d’alcool les multiplie grandement dès 2 verres par jour.

L’hérédité et bien sûr l’âge : les personnes âgées voient très fréquemment monter leurs tensions. Ce dysfonctionnement est lié au vieillissement des vaisseaux sanguins qui se rigidifient (athérosclérose).

Nos conseils pour prendre soin de vos artères

Des conseils alimentaires…

C’est par une bonne hygiène alimentaire que commence la santé : ce que nous mangeons aujourd’hui nous fera vivre et marcher demain. Voilà pourquoi l’alimentation doit être notre premier remède comme le disait si bien Hippocrate.

Démarrez par :

  • Réduire au maximum votre consommation de sel.
  • Consommez beaucoup de légumes et de fruits frais extrêmement riches en antioxydants et en potassium.
  • Consommez des poissons gras et sauvages tels que le saumon ou la sardine très riches en oméga 3. Privilégiez des huiles pressées à froid riches en gras insaturés tels que l’huile d’olive, de noix, de colza ou encore de soja.
  • Supprimez dans la mesure du possible l’alcool, le café, le thé, privilégiez les tisanes.
  • Réguler sa consommation de sucre et privilégier des aliments à indice glycémique bas : Ainsi on peut se préserver du diabète qui multiplie les risques d’hypertension.

Un peu de sport…  

Pratiquer un sport favorisant l’endurance et la relaxation (si la tension est bien contrôlée) mais pas d’efforts physiques importants ou brutaux. L’idéal est de pratiquer des sports mobilisant l’ensemble du corps. Vous devez pouvoir continuer de parler sans être essoufflé durant l’effort. Des sports tels que la marche nordique, la natation et le vélo elliptique sont formidables en cas d’hypertension. Avec l’avis de votre médecin, trois séances d’une heure par semaine est un bon rythme pour vous maintenir en forme.

Et surtout, mettre le stress à la porte…

Quand on souffre d’hypertension, il est indispensable de gérer son stress.

Apprenez à vous détendre et à lâchez prise. La sophrologie, la méditation, les techniques manuelles de détente telles que la réflexologie plantaire pourront vous être d’un grand secours. Apprenez à prendre le temps de vivre…

2 réflexions au sujet de « L’ hypertension artérielle n’est pas une fatalité »

  1. Ping : L'hypertension artérielle n'est pas une ...

  2. Ping : Circulation sanguine : évitez les bouchons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>