energie-hiver

Pour faire le plein d’énergie, l’hiver est le bon moment !

Si on vous dit « recharger les batteries » vous pensez probablement à l’été, aux vacances et au sable chaud. Et bien détrompez-vous ! Les médecins chinois savent bien que c’est en hiver que l’on reconstitue notre stock d’énergie. Alors faites le plein !

Dans la famille yin-yang, je choisis… le yin !

energie-hiverPour les Chinois, le yin et le yang sont comme deux facettes de l’énergie qui circule partout dans l’univers. Ainsi, ils associent l’hiver à la polarité yin mais aussi à l’organe rein qui est considéré comme le yin du yin. Le yin est comme un trésor qui permet l’expression du yang. Il est donc logique de recharger ce trésor en hiver pour le dépenser en été, saison considérée comme yang. Les médecins chinois disent que la santé d’une personne dépend grandement de l’énergie des reins, qui est considérée comme le fondement de notre vitalité.

Le regard occidental compare cette énergie du rein à nos surrénales, ces petites glandes qui coiffent nos reins et qui produisent les hormones de l’énergie comme l’adrénaline, la noradrénaline et de cortisol. En naturo-herboristerie, notre cœur de métier, on parlera de fonction rénale pour englober le système urinaire car l’un ne va pas sans l’autre. D’ailleurs en médecine chinoise on parle du couple rein/vessie.

En résumé, l’hiver est bien le meilleur moment pour recharger notre énergie de fond, notre énergie du rein. Voyons quels sont ses ennemis, faux amis et vrais amis…

Choisissez bien vos amis

En hiver, la nature connaît un ralentissement général. Certains animaux hibernent, la sève des plantes s’est retirée au cœur des racines dans la terre de nature yin. Cette saison nous invite donc à ralentir notre activité générale. C’est aussi le temps de l’introspection, de faire le point pour préparer l’année à venir. Physiologiquement, nous sommes conçus pour suivre ce rythme saisonnier.

Les pires ennemis de cette période sont donc le stress, l’excès de travail, l’agitation mentale ou encore les excitants comme le café. Le froid, ou plutôt le refroidissement est aussi un ennemi car comme nous l’avons vu, l’énergie, et donc la chaleur, s’expriment peu en cette saison. Tenez au chaud la zone des reins, des viscères et de la nuque comme nos grands-parents qui n’oubliaient pas leur ceinture de flanelle ou leur châle. Tout comme les Asiatiques qui en ont même fait un attribut vestimentaire avec les ceintures qui tiennent leur kimono.

Les meilleures alliées végétales pour l’énergie

Quelques plantes sont connues pour soutenir l’énergie des reins. En Occident, on dira qu’elles sont cortison-like, c’est-à-dire qu’elle stimule la production des hormones de nos surrénales. Citons les plantes adaptogènes dont le célèbre ginseng rouge, la rhodiola ou l’éleuthérocoque. En huile essentielle, l’épinette noire est très intéressante mais à réserver surtout si la fatigue est importante. Si c’est le cas frottez énergiquement la zone des reins avec 2 à 3 gouttes pures chaque matin. Vérifiez au préalable au creux de votre coude qu’elle ne vous provoque pas d’allergie et suivez une cure au maximum de 3 semaines.

Ces moyens naturels sont assez énergiques et à réserver dans les cas de fatigue et de stress dues à des conditions de vie difficiles. Il existe un autre moyen davantage « réparateur », lorsque la fonction rénale a été malmenée par des prises d’antibiotiques, des médicaments anti-inflammatoires surtout la cortisone. Ces agressions se répercutent sur la fonction rénale dans son ensemble et les conséquences peuvent être nombreuses : fatigue importante au réveil, urines fréquentes et claires, constipation avec selles sèches, excès de tension artérielle… dans ces cas, pensez à soutenir cette fonction en parallèle de votre suivi médical. Chez Natura Mundi, il existe un mélange de plantes très particulier qui vise justement à renforcer cette énergie du rein, c’est la tisane équilibrante rénale. Elle se consomme très légère car elle agit de façon quasi homéopathique à raison d’une semaine par mois.

Voici de quoi recharger vos accus mais surtout pensez à suivre le rythme de l’hiver, puis bientôt, celui du réveil du printemps…

energie-hiver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>