cremes solaires

Crèmes solaires : comment choisir ?

Oui, le soleil fait du bien et renforce la santé… Mais soyons vigilants car l’excès est néfaste et toutes les crèmes solaires ne se valent pas. Savez-vous faire le bon choix ? Lisez ceci avant de prendre la route des vacances !

Crèmes solaires : un bien bel emballage mais…

Certains fabricants sont fortiches. Ils arrivent à vendre des ingrédients douteux, des nanoparticules, des perturbateurs endocriniens tout en mentant éhontément sur la réelle protection que le produit apporte ! Il était temps que des enquêtes d’investigation lèvent le voile. Une des dernières en date, a d’ailleurs mené sur un dépôt de plainte contre cinq fabricants pour « pratique commerciale trompeuse et tromperie » !

Autre fait avéré, les filtres solaires de synthèse affectent dangereusement le milieu marin, notamment les coraux. Et si ce n’est pas par conviction environnementale, les bons choix s’imposent au moins pour notre santé car certains pénètrent facilement la barrière cutanée. Loupe en main, il ne reste plus qu’à lorgner la liste des ingrédients.

A fuir absolument

Bannissez l’oxyde de titane estampillé [nano] qui est ajouté pour sa capacité à protéger des rayons ultraviolets (UV). Cette mention est obligatoire depuis 2013 même si elle n’est pas encore respectée par tous les fabricants. Ces molécules extrêmement petites peuvent pénétrer jusqu’au cœur de nos cellules, avec des conséquences indéterminées.

La benzophénone utilisée également pour filtrer les UV est clairement un perturbateur endocrinien. L’ANSM[1] recommande même aux fabricants qu’il ne soit pas appliqué chez les enfants de moins de 10 ans. Mais à 11 ans, c’est tout bon ! Vous l’aurez compris, il est préférable d’éviter dans les crèmes solaires toute chimie, tout comme les dérivés d’aluminium, parfums de synthèse et autre propylène glycol qui sont d’ailleurs communs aux autres cosmétiques.

Qu’on se le dise, on peut se passer de chimie en recourant à des filtres minéraux naturels ou des huiles végétales. Leur protection est excellente et sans inconvénient.

Les protecteurs naturels

cremes solairesLes oxydes de zinc ou de titane certifiés non [nano] sont les plus efficaces pour une bonne protection solaire. Concrètement, ils agissent comme des millions de petits miroirs qui réfléchissent les rayons UV. Sous cette forme, ils ne représentent aucun danger car ils ne passent pas la barrière cutanée contrairement aux nanoparticules. Les fabricants les intègrent à une base de corps gras végétaux. Et autant cumuler les avantages car ceux-ci peuvent également protéger mais aussi hydrater, calmer et aider à réparer la peau. Par exemple les huiles végétales de sésame, de coco ou le beurre de karité filtrent légèrement les UV, qualité qui s’ajoute à celle des filtres minéraux. Elles contiennent également de précieux acides gras et des antioxydants qui protègent de l’oxydation cellulaire provoquée par les rayons du soleil.

Les fabricants attentifs ajouteront un peu d’huile essentielle protectrice de la peau comme l’ylang ylang à l’odeur exotique ou la lavande pour apaiser l’inflammation.

C’est quoi la crème solaire idéale ?

cremes solairesLa crème idéale est celle qui convient à votre type de peau. Choisissez un indice maximal, 50 ou 50+ si vous avez la peau claire, que vous avez des tâches de rousseurs ou pour les enfants. Si votre peau est mate, un indice 20 pourra suffire. Plus l’âge avance, plus la protection est importante notamment contre le stress oxydatif. Pensez à complémenter votre alimentation, par exemple avec une cure de papaye fermentée.

Pour prévenir les dommages et faciliter la tolérance aux UV l’idéal et même de recourir à un pigment appelé astaxanthine. Celui-ci provient d’une micro-algue qui la synthétise justement pour se protéger du rayonnement solaire.  De 7 à 99 ans, ce pigment du soleil est donc le bienvenu en préparation ou durant tout l’été.

En conclusion, du soleil prenez tout de bon, rien de mauvais !

Pour allez plus loin, consultez l’article : la peau dans tous ses états !

[1] Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>