Contraception naturelle

La contraception naturelle, c’est possible !

Depuis sa dépénalisation en 1967, la contraception est synonyme de liberté. Mais derrière ce mot galvaudé se cache une vérité bien difficile à entendre : la contraception hormonale va à l’encontre de la bonne santé.

La contraception hormonale : des risques camouflés…

Contraception hormonaleEn France, 60 % des femmes de 20 à 44 ans recourent à la pilule contraceptive. C’est la proportion la plus élevée au monde. Partout ailleurs, c’est le stérilet le premier choisi. Pourquoi une telle proportion dans notre pays ? Probablement par manque d’information, voire d’intox. En effet, les risques de la pilule ont été largement dissimulés notamment le risque de thrombose, ou celui de développer certains cancers, du sein, du col de l’utérus ou du foie[1]. On sait aujourd’hui que les hormones de synthèse sont potentiellement dangereuses dès lors que la prise dépasse 5 ans, qu’elles proviennent de n’importe quelle génération de pilule ou d’un stérilet hormonal. Alors que faire pour éviter une grossesse non attendue sans mettre sa santé en péril ?

Des solutions, il y en a !

Le préservatif, le retrait ou le stérilet au cuivre sont de bonnes méthodes avec leur avantages et inconvénients. Mais il existe deux autres méthodes dont on parle trop peu. Elles ne recourent à aucune hormone chimique et sont sans danger.

La vasectomie

La vasectomie est pour l’homme ce que la ligature des trompes est pour la femme. Mais il y a une différence de taille : la vasectomie est une opération bénigne et sans danger contrairement à la stérilisation chirurgicale féminine. Elle n’apporte aucune conséquence néfaste sur la santé, ni pour l’homme ni pour la femme et n’influence aucunement la libido ou l’érection.

Un homme qui a décidé de ne plus avoir d’enfant peut donc enfin prendre part à la contraception dans le couple tout en protégeant sa compagne des dangers de la contraception hormonale ou chirurgicale. S’agissant d’une contraception définitive, ce n’est bien sûr pas toujours le moyen adapté.

Très bientôt, nous vous parlerons en détail de cette méthode. Mais avant cela, voici une méthode entièrement naturelle. Elle n’est pas aussi radicale ni fiable à 100 % fiable mais elle peut rendre de grands services aux femmes.

La lunaception

Contraception et lunaceptionPourquoi le cycle menstruel dure-t-il 28 jours ? Parce qu’il est influencé par le cycle lunaire de la même durée. Dans les années 1970, Louise Lacey a eu cette intuition formidable que la lumière de la lune puisse influencer et rythmer le cycle féminin, comme celle du soleil rythme l’alternance jour-nuit, l’activité-repos. La science a confirmé que ces deux astres, par leur fréquence lumineuse respective, règlent certains rythmes biologiques via notre glande pinéale.

Dans son livre Lunaception : une odyssée féminine vers la fertilité et la contraception (en anglais : Lunaception : a feminine odyssey into fertility and contraception) Louise Lacey explique comment recaler le cycle menstruel pour favoriser soit la conception, soit la contraception.

Pour pratiquer la contraception naturelle, deux solutions !

  1. Vivre comme nos ancêtres avant la découverte du feu, c’est à dire au gré des lueurs nocturnes de l’astre céleste… Bon courage !
  2. Seconde possibilité : maintenir une petite lumière douce dans la chambre pour imiter artificiellement la lueur de la lune. À allumer deux jours avant la pleine lune puis à éteindre deux jours après, soit 5 nuits tous les 28 jours.

Vous saurez que vos cycles sont recalés à la lune lorsque la nouvelle lune correspondra aux menstruations. En déduction, la pleine lune correspondra à la période d’ovulation. Les intérêts de cette méthode ?

  • Améliorer les autres méthodes de contraception comme le retrait.
  • Se protéger d’une grossesse non désirée en évitant les rapports sexuels durant les périodes d’ovulation.
  • Augmenter les chances de concevoir un enfant en connaissance des plages d’ovulation. De plus, l’utérus sera plus susceptible d’accueillir le fœtus dans de bonnes conditions car il sera influencé naturellement et en rythme par un cycle harmonieux. De nombreux témoignages parlent d’enfants conçus grâce à cette méthode, alors que toutes les autres avaient échouées !

Cependant attention. Lorsque des fonctions physiologiques sont perturbées, par exemple par le stress ou de mauvaises habitudes de vie, le recalage du cycle devient difficile. On peut dans ce cas réviser son hygiène de vie et si besoin consulter un naturopathe compétent. Chez Natura Mundi, nous proposons une tisane qui permet d’optimiser cette synchronicité lune/cycle menstruel, la tisane équilibre féminin.

En conclusion, on peut dire que la lunaception prend soin de la femme parce qu’elle la respecte… Vous ne regarderez plus la lune comme avant !

[1] http://www.thierrysouccar.com/blog/les-dangers-caches-et-les-mensonges-de-la-pilule-contraceptive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>