beauté

La beauté une affaire de santé, on vous dit tout !

Gare aux clichés réductionnistes de la beauté qui nous veulent tous ressemblant à un même modèle ! La beauté devrait être synonyme de diversité et de santé. Et ce qui se voit de l’extérieur vient d’abord de l’intérieur.
Notre peau, cette partie la plus visible de notre corps est donc une interface qu’il faut soigner en son for intérieur. Ainsi, nos cheveux, nos ongles, nos yeux et notre peau contribueront à notre rayonnement. La beauté est un tout !

Mourir en bonne santé

La partie visible de notre peau, l’épiderme, est en fait composée de cellules mortes ! Quelle drôle de nouvelle! Mais il est important d’en avoir conscience, car c’est la façon dont nos cellules périclitent qui change leur aspect final. Une mort prématurée donnera une moins belle allure à notre peau. Pour mourir en bonne santé, la cellule a d’abord besoin que sa membrane soit parfaitement entretenue.
Pour cela, les huiles riches en acides gras essentiels seront vos meilleures alliées. Dans votre alimentation, privilégiez donc les huiles extraites à froid comme le colza, la noix, la cameline ou le chanvre: elles seront très utiles pour les précieuses membranes cellulaires. Complétez cet apport par des minéraux, des vitamines et antioxydants et votre peau rayonnera. Il existe de nombreux compléments alimentaires très utiles pour embellir la peau, en lui redonnant une tonicité naturellement et éviter son vieillissement prématuré.

L’acidose, ennemi juré de la beauté

alimentation et beautéCellulite, rougeurs, relâchement des tissus par déstructuration du collagène, eczéma, vieillissement, perte de cheveux… les conséquences d’une surcharge acide sont nombreuses. Cette ennemie cachée est pourtant bien naturelle au départ, faisant partie des déchets du métabolisme normal de l’alimentation et du fonctionnement cellulaire.
Mais la vie d’aujourd’hui augmente notre acidité tissulaire : stress, alimentation … et un manque flagrant d’élimination par nos organes de filtration. Ce qui passe par notre bouche est une cause importante d’acidose : laitages, aliments acides au goût ou acidifiants comme la viande rouge et les charcuteries sont à limiter. Pour certains, il faudra parfois les supprimer totalement durant une période pour observer véritablement des effets. Et toutes les pilules du monde ne règleront pas un problème chronique si l’alimentation n’a pas été corrigée. Vient ensuite le stress qui bloque les éliminations.

En premier lieu, il faut donc basculer vers une alimentation basifiante et autant que possible, non acidifiante. Vous préserverez ainsi le collagène de notre peau qui lui sert de structure.

Émonctoires… gestionnaires de l’équilibre

Tisane et beauté

Pour maintenir l’équilibre interne (homéostasie), notre corps s’est doté de système de compensation et notamment d’émonctoires. La peau en est un, mais les trois principaux sont le foie, les reins et l’intestin. Ils sont tellement fondamentaux pour l’élimination des toxines, que le blocage de l’un ou de l’autre peut entrainer des conséquences sur le suivant. Ces filtres de l’organisme se comportent comme des vases communicants.

Lorsque la peau élimine trop, c’est qu’elle prend le relais d’autres vases en trop plein. Voilà pourquoi il est indispensable de drainer régulièrement ses émonctoires à l’aide de tisanes, par exemple à chaque changement de saison. Pour soulager le travail de ces organes, on peut aussi effectuer des jeûnes courts ou des mono diètes adaptées à notre terrain.

L’intestin, siège de la beauté intérieure

L’aspect de notre peau fait bien souvent écho à notre équilibre intestinal, notamment de notre muqueuse intestinale. Lorsqu’on parle de muqueuse intestinale, il faut savoir que la frontière entre elle et les milliards de bonnes bactéries qu’abrite notre intestin n’est pas forcément évidente, l’un et l’autre s’enchevêtrant. La qualité de notre flore est donc une composante essentielle pour une muqueuse en santé et donc, par voie de conséquence, pour notre peau. Pour la préserver, on évitera les agresseurs de la flore comme l’alcool ou le stress, et on recherchera les aliments riches en inuline comme le topinambour ou l’artichaut. Cette fibre insoluble est en fait un merveilleux pré biotique, c’est-à-dire un précurseur de la vie de nos bactéries amies.

Les ferments lactiques sont un complément idéal pour stimuler notre flore. On sait que le rein élimine l’eau de l’organisme à travers l’urine. Mais ce qu’on oublie souvent, c’est que le colon, lui, apporte l’eau en jouant un rôle de pompe. Une peau sèche peut être simplement une conséquence d’une mauvaise gestion de l’eau dans notre organisme par le rein et l’intestin.

La peau, reflet de gestes quotidiens

Pour une beauté naturelle, rien de tel que des gestes naturels ! Bougez, hydratez-vous, respirez et ressourcez-vous raisonnablement sous les rayons du soleil. Telles sont les bases de l’hygiénisme, technique naturopathique qui prône le contact avec les éléments.

La beauté de la peauPour des soins quotidiens, il faudra agir en fonction de notre type de peau. Peau sèche, grasse, mixte, ridée ou atone, chacun doit en premier savoir ce dont sa peau à besoin. C’est bien sûr comme nous l’avons vu, d’abord de l’intérieur qu’il faudra corriger les déséquilibres. Mais la façon dont on traite sa peau est tout aussi importante. La peau surtout celle du visage qui est la plus sensible, doit pouvoir conserver ou retrouver une autonomie en terme d’hydratation. Pour cela, proscrivez les nettoyages trop agressifs, règle encore plus valable pour ceux qui ont la peau grasse. Obstinez-vous à faire disparaitre le sébum excédentaire, et il reviendra de plus belle ! Un nettoyage à l’eau fraîche puis à l’eau florale de rose sera plus adapté. Pour ceux qui préfèrent le contact du savon, il faudra alors choisir un savon surgras ou des savons végétaux nourrissants. Une fois la peau propre, la personne qui a la peau grasse ou mixte a tendance à éviter les soins gras pour laisser la peau telle quelle. Quelle erreur ! Pour réguler un excès de sébum, il faut nourrir la peau. Car c’est justement parce qu’elle se sent agressée que le sébum est là en abondance. Appliquez 2 ou 3 gouttes de notre huile visage chaque matin en guise de crème de jour et vous verrez votre peau retrouver un équilibre. Si vous avez tendance aux rougeurs ou aux boutons enflammés, procédez de même avec un nettoyage doux et une application d’huile visage.
L’eau florale de bleuet sera encore plus indiquée pour apaiser les rougeurs. Les peaux aux capillaires apparents préfèreront l’eau d’hamamélis pour son action circulatoire. Notre crème visage est très adaptée tout comme notre gamme Rhoséa® pour tout type de peau, de sèche à normale. En cas de peau sèche, l’application une à deux fois par semaine, le soir, d’un masque d’huile visage constituera un excellent soin nourrissant. Les autres soirs on pourra laisser la peau telle quelle après le nettoyage doux, pour lui laisser le temps de retrouver son équilibre. Assister sa peau de façon excessive reviendra toujours à lui retirer de l’autonomie en terme d’hydratation. Les peaux matures pourront bénéficier des bienfaits de notre huile visage qui contient des huiles nourrissantes aux propriétés anti-âge comme la rose musquée ou la crème éclat de jour aux vertus toniques et nourrissantes.

Pour les autres parties du corps, l’huile pour le corps ou le lait velouté pour le corps à base de rhodiola ou encore l’huile pour cheveux, vous permettront d’allier beauté et plaisir au quotidien.

La beauté intérieure

Bien sûr notre beauté au sens large ne se résume pas à des gestes soignés pour entretenir notre apparence. C’est avant tout notre façon de voir le monde qui détermine notre bien-être intérieur. Au-delà de la pensée positive, il s’agit de développer notre pensée créatrice afin de rayonner de l’intérieur. Être bien dans sa vie, c’est à mon sens se sentir à sa place. C’est aussi pouvoir exprimer ce que l’on est dans toutes nos dimensions. Se sentir à sa place, c’est se sentir beau dans la beauté du monde dont nous faisons partie !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>