Asthmatiques

Asthmatiques, ouvrez vos bronches !

Quoi de plus angoissant que de respirer difficilement ? C’est pourtant ce que vivent toutes les personnes asthmatiques. Si le suivi médical est indispensable, une approche globale et naturelle est souvent complémentaire…

asthmatiques-respirationDepuis les années 1960, l’asthme est en augmentation constante, chez l’enfant comme chez l’adulte. On accuse les pollutions environnementales, les allergènes ou certains médicaments. Dans 80 % des cas c’est un phénomène allergique qui provoquerait cette inflammation et cette obstruction respiratoire typique dans cette maladie.

Les médecines naturelles ouvrent sur une vision plus large et établit d’autres liens, notamment avec la santé nerveuse et digestive qui sont le fondement d’une bonne santé respiratoire.

L’importance du terrain

Comme pour toute maladie, l’asthme ne s’exprime que si le terrain est favorable ! Dans le cas de l’asthme on est face à au moins trois déséquilibres. Au niveau de la flore intestinale, de la sphère hépatique et du système nerveux, tout trois de grands régulateurs de la santé. Regardons leur rôle les liens avec l’asthme sont évidents:

  • La flore intestinale conditionne 80 % de notre immunité et joue un rôle dans les réactions allergiques et inflammatoires.
  • Le foie intervient aussi dans l’immunité et l’inflammation. Il filtre en permanence notre sang pour le débarrasser des toxines, et notamment des polluants.
  • Le système nerveux provoque naturellement une dilatation ou une constriction de nos bronches en fonction de nos besoins en oxygène. Le stress chronique provoquant une dilatation, peut entrainer dans le cas de l’asthme un effet inverse de compensation. C’est à ce moment que les bronches se resserrent et que la crise d’asthme peut apparaitre.

Votre mission si vous l’acceptez…

  1. Exit allergènes et polluants : fumée de tabac, produits chimiques de toute nature, exhausteurs de gout, colorants et conservateurs alimentaires, environnements humides, acariens…
  1. Renforcez votre flore intestinale ! Cela passe par une bonne alimentation riche en légumes et en fibres mais aussi un apport en ferments lactiques sous forme de complément alimentaire pour stimuler la flore intestinale.
  1. Chouchoutez votre foie ! Évitez ses perturbateurs comme le stress, l’alcool et le sucre, surtout raffiné. Certaines plantes comme le chardon Marie (graine) peuvent aider à restaurer un bon fonctionnement du foie tout en tempérant sa réactivité, souvent en excès dans le cas d’allergies.
  1. Équilibrez votre sympathique ! Le stress excessif surexcite le système nerveux et sa branche sympathique qui dilate des bronches. Apaiser celui-ci permet d’éviter les décompensations. Pratiquez la relaxation, des respirations amples et profondes régulièrement et buvez des tisanes anti-stress ! Saviez-vous que la racine de réglisse aide à garder un système nerveux solide? Elle est présente dans la tisane hépatique de Natura Mundi.

 Les plantes : celles qui ont tout pour plaire aux asthmatiques

aunée-asthmatiques

L’aunée est peut équilibrer le terrain asthmatique car elle agit à plusieurs niveaux. Elle fait partie des plantes toniques amères. Elle stimule ainsi la digestion, du foie à l’intestin. Elle apporte des vertus antiallergique et antispasmodique sur les voies respiratoires.

 

 

 

Romarin-asthmatiques

 

Le romarin à un effet sur le foie et la vésicule biliaire. Il contribue à un bon transit intestinal. On le retrouve dans la tisane bien-être de Natura Mundi.

 

 

 

Pycnogenol-asthmatiques

 

Le Pycnogénol est un extrait tiré du pin maritime réputé pour la santé respiratoire. Il est reconnu pour réduire l’inflammation pulmonaire et réduire les spasmes bronchiques. Le complexe So-pycnogéno®respir en contient.

 

Maintenant, respirez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>