Allergies

Allergies … du calme !

Avec les picotements, gratouillements ou éternuements qu’elles provoquent, les allergies sont parfois très handicapantes. Pour y remédier, suivons le leitmotiv de la médecine naturelle : « rien ne sert de lutter il faut traiter le terrain ».

Présomption d’innocence

AllergiesPollens, poils de chats, fraises, acariens ou fruits chercheraient-ils à nous faire éternuer à tout prix ? Bien sûr que non. Le véritable problème provient d’une réactivité excessive de notre système immunitaire. On peut continuer la lutte obstinée contre l’histamine par les médicaments conventionnels mais il faut avouer qu’ils sont souvent décevants[1].

Agir sur l’origine des troubles est plus opportun, notamment en calmant le tempérament fougueux et désorienté de notre système immunitaire…

Quand l’immunité perd la boule

Omniprésent dans notre corps, notre système immunitaire veille sur notre intégrité. Mais à l’heure actuelle, ce gardien est sollicité de toutes parts. Entre les polluants de l’atmosphère, les aliments transformés par le raffinage, les modifications génétiques ou la stérilisation, il lui est difficile de séparer le bon grain de l’ivraie. La dénaturation de notre environnement sollicite excessivement notre immunité, ce qui se surajoute à l’activité habituelle de lutte contre les virus et les bactéries, qui plus est davantage résistante depuis l’arrivée des antibiotiques. L’urgence est donc de calmer ce gardien survolté.

Calmer la réactivité

Les meilleurs bienfaits peuvent être obtenus par des modifications alimentaires. Commencez par limiter voire supprimer :

  • Les aliments riches en histamine comme les fraises, les épinards, les tomates ou les fromages fermentés. Gare également aux poissons restés trop longtemps sur les étales ou en conserve.
  • Les aliments riches en tyramine comme les fromages (encore), le soja, les charcuteries, le vin blanc ou les levures
  • Les cacahuètes, les additifs et colorants alimentaires ainsi que les édulcorants de synthèse.
  • Les laitages à base de lait de vache*
  • Les aliments qui contiennent du gluten*

* Ces aliments sont souvent à l’origine d’une hyperperméabilité intestinale. Des éléments insuffisamment dégradés passent ensuite dans le circuit sanguin et entrainent une réaction immunitaire et inflammatoire.

Allergies : les soutiens naturels

Visez en premier le soutien de votre intestin, car c’est là que se joue une grande partie de notre immunité. Une cure de lapacho alternée avec des ferments lactiques pourra jouer un rôle intéressant. L’autre axe de travail prioritaire sera de calmer la réactivité hépatique, car c’est là un carrefour entre immunité et circulation sanguine qui véhicule les molécules immunitaires inflammatoires. Pensez à une cure de tisane hépatique ou à la schisandra qui contribue à un bon fonctionnement du foie.

La vitamine C peut être utile car elle aide au fonctionnement normal du système immunitaire. Enfin, le bourgeon de pin contribue à réduire l’inflammation pulmonaire. C’est lui que nous avons intégré dans notre complexe So-pycnogénol® Respir.

 

[1] http://www.allergique.org/article3333.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>